Réunion hier du conseil de quartier gare.

L'ordre du jour portait sur le bilan de la démocratie participative après cinq ans de mise en place. Il a été, également question de l'aménagement de ce quartier, c'est pour cela que j'ai été invité à participer.

J'ai rappelé que l'exercice de la démocratie participative n'était pas d'une grande évidence. Les initiatives en ce sens sont plutôt récentes. Nous avons des contradictions à gérer. Lorsque nous discutons d'un sujet, nous sommes demandeurs de documents précis pour discuter et lorsque nous les avons des voix s'élèvent pour dire que tout est déjà ficelé et qu'il n'y a plus rien à débattre. En ce qui me concerne, je suis plutôt d'accord pour construire les dossiers avec les personnes au fur et à mesure des idées qui sont émises.

Sur l'aménagement Gare, j'ai signalé la tenue d'une réunion publique le 28 novembre. Il sera présenté une ébauche de projet. Celui-ci prendra en compte l'ensemble des avis qui ont émergés des différentes réunions de concertation. Pour l'instant, une question essentielle conditionne la mise en place du projet, celle de la vente du terrain par RFF (réseau ferré de France) et la dépollution qui l'accompagne.