Bon résultat des candidats communistes sur les deux élections cantonales qui concernaient Clamart.

Sur le Haut Clamart-Plessis, Christophe Leroy avec sa suppléante Joëlle Dennoune réalisent 7% sur l'ensemble du canton et 12,2% sur Clamart.

Sur le canton de Clamart, Gérard Aubineau avec sa suppléante Régine Tritz réalisent l'excellent score de près de 10% (9,8%).

Au total, avec ces deux élections locales, l'influence du Parti Communiste se situe à 10,60% c'est le meilleur score de notre parti sur la ville depuis bien longtemps. Il traduit une véritable reconnaissance du travail accompli sur la ville, notamment par ces élus qui ont contribué à leur niveau la réussite du programme de la liste de gauche.

Malheureusement, malgré ce score et les méthodes employées par Mr Pemezec pour récupérer un siège, celui-ci est élu au premier tour sur le canton Plessis-Haut Clamart et viendra renforcer les déjà trop hégémoniques Conseillers généraux UMP que sont les Devedjian, Sarkozy (fils).

Sur le bas Clamart, rien est joué et le conseiller général sortant Vincent Gazeille, Vert soutenu par le PS, peut compter sur les voix de Gérard Aubineau pour l'emporter. Cela ne suffira pas mais toutes les forces de gauches sont avec lui pour le conduire à la victoire et repousser un nouveau prétendant UMP du conseil général. Trop c'est trop, surtout sur le département le plus riche de France après Paris, le monolitisme n'est pas bon.

Dimanche, le vote plus que de raison c'est le vote Vincent Gazeille.