Le gouvernement continue de placer ces billes.


France Télécom a confirmé l'arrivée de Stéphane Richard, actuel directeur de cabinet de Christine Lagarde, ministre de l'Economie, au sein de la direction générale au second semestre, selon les agences de presse.
Cette déclaration intervient à la suite de l'information des « Echos » selon laquelle Stéphane Richard succéderait au PDG de l'opérateur télécoms, Didier Lombard, en 2011.
Il devrait auparavant être nommé directeur général délégué en charge de l'international, qui correspond à une place de numéro deux de France Télécom.

Ce qui est surprenant dans cette affaire, c'est que l'Etat s'est désengagé de France Télécom au fil des années, y compris avec ce gouvernement, mais quand il s'agit de placer un copain, l'Etat se souvient de France Télécom.

Mr Richard aura t'il droit à deux parachutes dorés, le premier pour bon et loyaux services au sein du cabinet de Mme La Ministre de l'économie et un deuxième lorsqu'il quittera la Présidence de France Telecom.

France Telecom n'est pas concerné par la loi qui est sensée "moraliser" le capitalisme.