Communiqué de presse

3 juillet 2009

 

Les Maires de Bagneux, Gennevilliers, Malakoff et Nanterre exigent la transparence pour le relogement des familles les plus fragiles !

Le relogement des personnes les plus en difficultés, alors que sévit une crise du logement sans précédent, est une question douloureuse qui demande que tous les pouvoirs publics s’y attèlent avec sérieux, humanité et transparence.

Après la réunion, le 16 juin, du comité responsable du Plan Départemental d’action pour le logement des personnes défavorisées (PDALPD), nous nous interrogeons sur les intentions des services de l’Etat et du Conseil général.

Un nouveau plan (PDALPD) pour 2009-2011 est en cours d’élaboration, avec des objectifs en hausse.

Contrairement à ce qui s’est fait dans la réalisation du précédent accord collectif, il a été refusé aux Maires qu’ils puissent disposer du bilan des relogements ville par ville. De la même façon, les objectifs nouveaux ne sont plus fournis par ville, mais par bassin d’habitat.

Que craignent l’Etat et les services départementaux à travailler dans la transparence ?

Que l’on voie clairement que des villes comme les nôtres accueillent une grande part des familles en difficultés ?[1]

Qu’a contrario, d’autres villes ne jouent pas le jeu de la solidarité et ne relogent que très peu de familles relevant du PDALPD – souvent celles-là même qui ne respectent pas la loi SRU et leur obligation d’avoir sur leur territoire un minimum de 20% de logements sociaux ?

Que l’engagement pris d’ajuster les objectifs de relogement de manière inversement proportionnelle au taux de logement social dans la commune, afin de lutter contre les phénomènes criants de ségrégation territoriale existants dans ce département, est de ce fait complètement gommé ?

Que n’est plus respecté l’article 2 de l’accord collectif départemental de tenir compte des territoires en ZUS qui concentrent les difficultés sociales ?

Les Maires de Bagneux, Gennevilliers, Malakoff et Nanterre interpelleront le Préfet des Hauts-de-Seine sur cette question à l’occasion de son audition, le 6 juillet prochain, par l’Assemblée générale de l’Association des Maires du département.

Marie-Hélène Amiable / Députée Maire de Bagneux

Jacques Bourgoin / Maire de Gennevilliers-Conseiller général

Catherine Margaté / Maire de Malakoff-Conseillère générale

Patrick Jarry / Maire de Nanterre - Conseiller général


[1]Bagneux - objectif de 37 relogements PDALPD pour les années 2006-2007-2008. Réalisé : 92 relogements

Gennevilliers - objectif de 55 relogements PDALPD pour les années 2006-2007-2008. Réalisé : 122 relogements

Malakoff - objectif de 41 relogements PDALPD pour les années 2006-2007-2008. Réalisé : 91 relogements

Nanterre - objectif de 96 relogements PDALPD pour les années 2006-2007-2008. Réalisé : 183 relogements