Deux sujets pour cette semaine :


L'évolution de la grippe A et le défoulement médiatico-médicalo-politique.
Tout le monde s'y mets pour nous inciter, voire obliger à se faire vacciner.
On dit que cela n'est pas obligatoire mais lorsque l'on voit le déchainement sur le sujet, je dirai qu'il s'agit quasiment de harcèlement.
J'entendais des gens dire qu'il y avait beaucoup d'informations données et que l'on ne comprend pas pourquoi les gens hésitent.
Des infos, il y en a eu et il y en a mais c'est souvent contradictoire, je passe sur les changements successifs des dates de grandes épidémies, mais pour le reste personne ne réponds vraiment sur l'éventuel risque avec les adjuvants.
La communication qui est déployée est plus basé sur la persuasion (il faut le faire) que sur le pédagogique (pourquoi il faut le faire), on nous dit pour ne pas contaminer les autres, oui mais quand les gens ont la grippe A on le sait qu'après.
Il n'y a pas de dépistage réel, on nous annonce des chiffres qui sont totalement farfelus puisque l'on ne fait pas de test. Maintenant le rhum aggravé peut-être considéré comme grippe A.
Mais qu'on me laisse avoir un rhum tranquille. Quand au degré de gravité cela évolue suivant que les gens ne sont pas convaincus. La mutation du virus, parait-il elle a commencé, quelles sont les incidences sur la maladie et sur le vaccin?
Je ne serais pas plus long mais devant se déferlement moi j'ai tendance à prendre du recul, surtout si on intègre les intérêts financiers de certains, et je regarde autour de moi, famille, amis et connaissances, je n'ai pas encore consommé les doigts d'une main pour recenser les cas avérés.

L'autre sujet c'est l'effondrement de Dubaï, c'est un mur, c'est un palmier, mais c'est un sacré symbole du capitalisme dit "triomphant".
Après la banque Lehman Brothers, quel gros symbole. Une surface désertique sur laquelle on a bloqué des sommes faramineuses pour faire des constructions gigantesques, hors normes, un gros pari sur le marché, sur la consommation et ... la faillite.
Pendant ce temps, à quelques encablures de là des gens meurent de faim.

Réponse à la question N°3 :

Les habitants du Plessis Robinson s'appellent des hiboux.
La ville, particulièrement le bois, était très fréquentée par des hiboux et des chouettes.
D'ailleurs, le blason de la ville comporte un hiboux.

Question N°4 :

Quel est le budget qui a été englouti pour construire le circuit de Formule 1 à Abu Dhabi ? (les habitués du blog doivent trouvés facilement.