S6003205Voici le deuxième interview, comme je vous l'avais annoncé j'ai posé trois questions à Gérard Aubineau, Secrétaire de la section PCF de Clamart, membre du comité départemental du PCF et Adjoint au Maire. Je le remercie et voici le lien pour visiter son blog : http://gerardaubineau.canalblog.com/ .

Le mois prochain, et disons même l'année prochaine, il s'agira d'une femme, je ne peux pas vous l'annoncer pour l'instant mais je vous tiendrai informé.

JeamS : Gérard, tu es le secrétaire de la section du PCF de Clamart, comment tu vois le rôle d’un secrétaire qui est également élu ?

Gérard Aubineau : Le rôle du secrétaire est différent de celui de l’élu car la Mairie est dirigée par un maire socialiste qui n’a pas le même projet politique que le Parti communiste français. Donc en tant qu’élu je dois avec mon groupe discuter des propositions du Maire avant chaque conseil municipal, lors des bureaux municipaux, afin de se mettre d’accord pour faire évoluer et non bloquer les projets municipaux prévus dans le programme 2008 / 2014.
Ce n’est pas toujours facile, c’est souvent une question de moyens financiers et de délais, donc cela fait l’objet de compromis.
Mon rôle  est aussi de faire respecter les accords passés entre les autres partis et notre parti afin de garder la loyauté entre nous, c’est un aspect tres important pour les communistes de Clamart. Nous sommes partis ensemble sur la base d’un accord.

JeamS : A ton avis, la vie de la section communiste est-elle très identique à celle du groupe communiste de la majorité municipale ?

Gérard Aubineau : La vie de la section et celle du groupe communiste se porte bien.
Un point très important me parait indispensable c’est de faire le lien entre la vie du groupe et la section, je sais que ce n’est pas facile car il faut consacrer du temps et ce n’est pas toujours évident.
De plus, en tant qu’élu nous pouvons être capter par notre délégation au détriment du fonctionnement de notre parti et des initiatives que celui-ci mène de manière autonome où avec d’autres composantes, notamment au sein du Front de gauche avec le Parti de Gauche, la gauche unitaire voire le NPA.
Je pense qu’il est très important d’être partie prenante de la vie de la section. Nous avons des réunions régulières indispensables à cette vie, des lieux de débats nécessaires sur nos orientations qui ne sont pas celles de la majorité.


JeamS : Pour finir, qu’est-ce que tu penses qui caractérise les communistes de Clamart ?

Gérard Aubineau : Ce qui caractérise les communistes, nous sommes souvent considérés comme des militants courageux, loyaux, disciplinés et honnêtes dans notre travail de militant.
Faire de la politique à notre échelle c’est : être auprès des gens pour les écouter, les aider, les défendre, leur expliquer la politique qui est menée dans le pays, faire grandir les consciences.
Cette politique néfaste pour la grande masse de la population, ou les riches sont de plus en plus riches.
Dans ce sens, le parti communiste pense qu’il est nécessaire de se rassembler pour être plus fort et à 96% les adhérents ont souhaité le rassemblement avec le Front de Gauche dès le premier tour des élections régionales. C’est motivant pour les communistes afin de réussir à changer cette société.
C’est aussi de respecter les décisions prises en commun, c’est une force pour notre parti et notre groupe dans la majorité.