nelson_mandelaEn 1990, quelle ne fut pas notre joie lors de la libération de Nelson Mandela, quel symbole de la lute contre l'apartheid. 27 années de prison, une mobilistion internationale importante, le parti communiste en France a pris une grande part dans cette mobilisation, je me rappelle entre autre du Pin's à son effigie (je l'ai toujours) que l'on arborait partout, qui s'arrachait comme du petit pain. Lors d'une émission télévisée, le journaliste voit ce pin's sur la veste de Marchais et lui demande de quoi il s'agit, Georges ne s'est pas gratté pour expliquer.IMG_0072

Finalement, le 11 février 1990, Nelson Mandella est libre, quatre ans plus tard il sera Président d'Afrique du Sud, le premier élu démocratiquement.

Février 1990 : légalisation de l'ANC, du Parti communiste sud-africain et de tous les mouvements noirs.

1991 : Abolition officielle de l'apartheid. Trois siècles d'apartheid prennent fin là.

Pour graver ce grand moment qui aura marqué en profondeur ma vie militante et mis l'espoir au coeur du combat, j'avais écrit un acrostiche avec Mandela Nelson et l'avais titré "Liberté" :

Po_meMandela

Winnie était l'épouse de Mandela.

Dulcie September représentait l'ANC.

Lucien Barbier était un militant de la CGT, il participait à une manifestation pour la sécu, il a été matraqué et est décédé le crane enfoncé. (1987)

Malik Oussekine est décédé suite à une bavure policière lors d'une manifestation étudiante contre le projet de réforme de Devaquet.

Les dix de Renault, militants syndicaux et politiques licenciés par l'entreprise pour mieux dégraisser.