urne_voteDimanche, c'est le 1er tour des élections régionales.

La campagne médiatique n'a pas été à la hauteur de ce que l'on pouvait attendre d'une démocratie. Tout d'abord, beaucoup de listes ont volontairement été écartées des campagnes de communication et particulièrement la liste du Front de Gauche, ou Pierre Laurent Tête de liste en Ile de France n'est passé qu'une fois à la télé un midi. Donc la pluralité est bafouée.
Les médias ont fait le choix de focaliser sur l'UMP, le PS, Europe Ecologie et le FN.
Ensuite, toutes les interviews, les présentations et les éventuels débats ont été dirigés de telle manière que ne soit pas abordé les programmes, les sujets qui touchent la population dans leur vie quotidienne.
Plusieurs affaires ont été montées en épingle, et même si ce fut des affaires graves, elles ont permis de ramener aux mêmes listes et d'éviter les questions de fond.
Aujourd'hui, devant cette réalité, on nous annonce un taux d'abstention très important, ce qui parait logique avec ce que je viens de dire.

Mais à qui profite l'abstention ? Qui s'abstient le plus ? Et pourquoi, le peuple de gauche ne doit pas s'abstenir ?
L'abstention profite toujours aux idées dominantes, donc elle profitera à ceux qui nous gouvernent même si vous n'en pouvez plus de leur politique. Elle profitera à la bipolarisation, même si vous n'êtes pas plus satisfait de ce que font le PS et les Verts.
L'abstention est la plus importante parmi la population qui est la plus mécontente de cette politique du fric pour les plus riches et de la ceinture pour les autres.
A Clamart, regardez les taux d'abstention entre les quartiers des logements sociaux et ceux des pavillons bourgeois, il y a plus de 10 % de votant supplémentaire dans les zones pavillonnaires, ceux là même qui votent majoritairement pour la droite et pour le capitalisme. Le bureau qui souvent détient le record de l'abstention est le bureau des logements I3F, mais la Plaine et Trivaux ne sont pas beaucoup mieux mobilisés.

Pourtant ces élections présentent un enjeu crucial pour l'avenir de nos régions en matière de transport, des lycées, du développement économique, de nos jeunes etc.
Mais au delà, elles sont aussi un enjeu au niveau national car que l'on ne s'y trompe pas, même si Sarkozy dit qu'il poursuivra sa politique quoiqu'il arrive (alors que fin 2009, il disait qu'il tiendrait compte du message des électeurs à cette élection), il sera de toute manière obligé de tenir compte du résultat, ne serait-ce que si le résultat constitue une grande baffe à sa politique cela redonnera de l'espoir aux luttes à venir contre celle-ci. N'oublions pas qu'il a décidé d'ouvrir le dossier des retraites, de poursuivre son attaque contre l'emploi stable et sa politique de cadeau au plus riche. Il faut donc lui mettre une bonne gauche.
D'autre part, à gauche justement, les tergiversations ne manquent pas parmi certains de nos partenaires pour regarder des ouvertures à droite, notamment le MODEM. Entre les Verts et le PS il est bien difficile de dire qui fait le moins les yeux doux à l'Orange.

S6001979En votant pour le Front de gauche, et plus le Front de gauche fera un bon score, c'est un double message qui sera adressé:
Pour le gouvernement, c'est de la grosseur de la baffe qu'il est question, car c'est une évidence maintenant que la droite va perdre ces élections, et dans le même temps c'est la hauteur de l'espoir pour combattre les mauvais coups qui sont prévus après les élections jusque 2012.
Pour nos partenaires Vert et PS, c'est leur indiqué que l'on ne lâchera pas le combat contre la droite et le capitalisme et que ce n'est pas en regardant à droite que l'on fera une politique vraiment à gauche.
Pour une gauche combative, il n'y a qu'un bulletin efficace au premier tour, c'est celui du front de gauche. N'oublions pas que le 1er tour est le plus essentiel car il exprime plus ce que l'on veut, alors qu’au 2ème tour on exprime plus ce que l'on ne veut pas.

MeetingBagneux