IMG_0095Mercredi et Jeudi se tenait l'Assemblée Générale des Offices Publics de l'Habitat, au Havre.

Clamart Habitat était bien représenté avec quatre administrateurs : Colette Huard, Emmanuel Krust, Bernard Parage et Moi-même.

Le Maire Antoine Ruffenach (UMP) a fait un discours d'accueil, en n'oubliant pas de revendiquer la Présidence de l'agglomération Havraise et en ventant tous les mérites de sa ville.

Sur l'ensemble de ces deux jours de débat, nous avons pu constater à quel point les inquiétudes vis à vis de la politique gouvernementale étaient fortes et nous avons pu assister également à des interventions qui réaffirment des éxigences et des valeurs fortes.
Inquiétudes sur le désengagement de l'Etat, donc la question des finances, sur la volonté de pousser à des regroupements d'offices (contre nature suivant les spécificités), sur la priorisation des moyens vers les zones dites "tendus" (qu'est ce que cela sous tend pour les autres), sur la vente des logements sociaux.
Exigences pour le service public du logement, pour des loyers modérés, pour des aides à la construction et à la réhabilitation (crédit PALULOS).
IMG_0097 L'intervention du Secrétaire d'Etat au logement et à l'urbanisme, était très attendue en clôture des débats. (Extrait sur les regroupements d'outil en matière d'urbanisme : 20100422_123959 )
Il semble que Mr Apparu n'ai pas rassuré l'assistance, sur la question des financements comme sur celle des regroupements. Quand à l'argument sur la vente du patrimoine de logements sociaux qui permettrait de financer des nouvelles opérations, la salle a répondu par des mouvements de voix appuyés.

Les délégués sont donc repartis dans leur région avec les mêmes craintes, mais aussi avec une même volonté de préserver le service public du logement et permettre l'accès à tous à un logement.

Pour ce qui me concerne, je retiendrais également que l'on parle beaucoup de mixité sociale dans le parc HLM, mais il y a un gros travail pour que la mixité Femme/Homme progresse véritablement dans les instances dirigeantes et dans les participants aux tables rondes. J'ai noté que sur l'ensemble des séances, plus de 30 personnes se sont succédées à la tribune et une seule femme le dernier jour.

Par contre, j'ai aussi constaté que les personnes qui mettaient les verres et bouteilles d'eau à cette tribune étaient essentiellement des femmes.