Voici un PS qui voulait donner des leçons de démocratie en organisant des primaires pour les élections présidentielles en voulant faire voter des gens qui n'avaient pas à être concernés par des choix internes.
Maintenant, il semble choisir l'option qui consiste à ne pas permettre à ceux qui sont directement concernés (les adhérents PS) d'avoir le choix de leur secrétaire de parti.
Quand à l'UMP, il semble que ce parti souhaiterait mobiliser la télé sur des primaires internes que l'on a que faire et qui sont déjà réglées d'avance.
Leur bateau prend l'eau, ils ont untel et Copé.
En fait pour eux la démocratie c'est une affaire de math, à quel niveau sera ma cote de popularité ?