manif050313Hier, j'ai participé à la manifestation contre l'accord entre le MEDEF et la CFDT, CGC, CFTC (Minoritaires à eux trois), il y a eu une bonne mobilisation pour demander aux parlementaires de ne pas voter cet accord à l'assemblée.

C'était une première véritable mobilisation sur le sujet et 200 000 personnes sur toute la France étaient là, 30 000 à Paris.

Ce projet s'il devait voir le jour est une véritable machine à précariser. Sous le dialecte de flexicurisation se cache plus de flexibilité que de sécurisation. En fait, il s'agit de détourner un souhait très fort de sécurisation de l'emploi pour le mettre à la sauce fléxibilité.

Les patrons avec l'aide de syndicats, notamment CFDT, se frottent le nombril et Parisot de vouloir se représenter à la Présidence du MEDEF et Chérèque d'obtenir une bonne reconversion (à suivre).

 

C'est évidemment pas avec de tels accords que le chômage va baisser et que l'économie va se relancer.

 

Pour vous faire une idée voici le lien qui montre à partir de 6 points (parmi d'autres) la nocivité de cet accord :

http://www.humanite.fr/medias/emploi-six-peches-capitaux-d-un-projet-516683